La  synchronisation  cérébrale  et  la  stimulation des  neurones  par  les  fréquences  cérébrales  seront  dénommées  entraînement par   Neuro-feedback, puisque  la  stimulation  n' est  pas  imposée, mais  est  un    phénoméne  de  réponse ( FFR ; Facilité  du  système  cortical à  résonner  selon  un   stimulus  extérieur)  et  que  la  réponse  du  cerveau  est  analysée  par électroencéphalogramme, cardiogramme, température  et  résistance cutanée. La   réponse  du  cerveau  peut   être  subjective, ce  qui  permet  dans  ce  cas d' effectuer  un réglage  personnalisé  efficace  pour  chaque  personne.    Nous  allons  passer  en revue  quelques     études  cliniques  et  protocoles  de  stimulation,  nous  estimons  à   1,000 cliniques  qui  utilisent   le  neuro-feedback  aux  USA  et  cela  depuis  plus  de  30 ans.

.      Un  des  domaines  les  plus  exploré est  celui  des  désordres d'  apprentissage, de concentration ,  de mémorisation ,  et d' Hyperactivité : appelé ADHD ( Attention  Deficit  Hyperactivity  Disorder)  ou ADD  ( Attention Deficit Disorder ). 20 %  des  enfants  sont  affecté  et  le  nombre d' enfants  prenant  du  Ritalin  ( pour  diminuer  l' hyperactivité )  est  sans cesse  croissant. Les  Dr Joel Lubar  et M. Tansey  ont   démontré  que l' entrainement  par  neuro-feedback  était  plus  efficace que  le Ritalin ( et  sans  effet  secondaire ) Un enrefgistrement de  20  points de QI  était  également  observé. Dans  le cas de  ADD,  il  y  a  trop  de  production    d' ondes  thèta (  4 à 8 Hz) et  le protocole  de  stimulation Audio-visuel 
( AVS )  est d' utiliser  des  ondes de  10 - 12  et 18 Hz  .    L' augmentation  des  tests  d' attention ( TOVA  &  Spadling )   est  manifeste  après  entrainement par  neurofeedback. ( Michael  Joyce -  Un. Minnesota) . L' efficacité  est  de 70%  des  individus,  avec  un  effet  stable  dans  le  temps. ( 30  -  40 sessions  de  30 minutes   sont  un thérapie  standard  et  efficace ). Il  en est  sensiblement  pareil  pour  les    troubles  de  lecture  ( LD ).

.  Migraine : Ici seul  la  stimulation  photique ( lumineuse ) est  utilisé. Des  résultats  de  75  à 90 %  de  succés  sont  enregistrés  par  des  stimulation de  0.5  à  50 Hz  à  intensité  lumineuse  maximale. ( Dr D.J. Anderson - England) . Des  fréquences  de  10 Hz et d e  2 Hz  semblent  également   intéressantes  à  utiliser.
. Fatigue  Chronique : Trop d' ondes  théta   ( comme  pour  ADD )et des  ondes alpha  lentes  semblent caractéristiques. La  neuro-stimulation  photique  augmente  le  flux sanguin cérébral  qui  est  trop  bas  dans  ce  cas  comme  pour  ADD   &  PMS ). La  fréquence  de 10.5 Hz a  été  utilisé  souvent  pour  améliorer  les  problèmes  de  basse  pression sanguine.

. Syndrome  Pré- Mentruel  ( PMS ) : Les  études  cliniques  du Dr. Siegfried Othmer        démontrent   qu' une  neurothérapie  de  24 sessions  à  90% de  résultats  sur  la disparition  des  PMS.  Les  femmes  présentent  dans  les PMS  des  ondes  delta  en excès  qui  sont balancées  par  une  neuro-stimulation  en  bêta  ( 30 Hz ), la   photo-stimulation  sur toutes  le spectre  des  ondes  semblent  également donner  de bon résultats.

 Dépression : Les  ondes  alpha  ( larges )  sont connues  pour  dissiper  les  états négatifs de  pensées . Par  ailleurs, la  neuro-stimulation  produit un  accroissement des  endorphines.

. Douleur  chronique : Le  dr  Normand  Shealy   qui  a traité  plus  5000  personnes  par  neurofeedback  couplé  avec  des  cassettes  guidées  a  constaté  que  les  Béta-endorphines  augmentées  de  10  à 50%. Il  a également  observé une augmentation  de  la  norepinephrine et  de la serotonin  avec une baisse  de la  melatonin  qui  engendrait  un  meilleur état  de concentration  et de  baisse  de  la douleur. ( 25 % de plus de  béta-endorphine  et 21 % de plus  de serotonin  après  des sessions  de  30 minutes ) .  Des  stimulations  à 0.5  et  1 Hz  ont  donné  de bon  résultats  pour  la douleur  chronique  et  la fibromyalgie.

. Sodium - Potassium - Calcium : La    neuro-stimulation  procure  une  augmentation  du  flux  de Ca++  dans  la cellule   et  active  la neurotransmission.   Des  fréquences  de  6 Hz  se  sont  révéles  efficaces  pour  l' accroissement  du taux  de  Sodium / Potassium.

                                                                         Références  W .  Shiva,  PhD



Questions





Retour  accueil